Comment connaitre le prix de vente d’un bien immobilier ?

64

La surface d’une propriété n’est pas suffisante pour déterminer le prix de vente

Pour estimer le prix de vente d’un appartement ou d’une maison, de nombreux ménages utilisent des agents immobiliers ou des notaires. Le nombre de m² est alors l’une des premières notions prises en compte. Il est vrai qu’il y a beaucoup de discussions sur les prix par mètre carré .

Au 1er décembre 2019, une moyenne de 10 175 €/m² est nécessaire pour un appartement à Paris avec un pourboire de 14 344 €/m² dans le 6ème arrondissement. Pour sa part, Bordeaux se stabilise à 4,502 €/m² en moyenne pour un appartement et 4.580€/m² pour une maison, Toulouse permet d’acquérir un appartement pour 3.13€/m² et une maison pour 3.330/€/m².

A lire aussi : Pourquoi devenir agent immobilier ?

Mais d’autres critères sont importants lorsqu’il s’agit de définir le prix de vente équitable d’un bien immobilier . De critères qui excluent la valeur émotionnelle souvent donnée par d’anciens habitants par exemple avoir vécu là pendant plusieurs années, a fondé une famille ou faire d’importants travaux de décoration et de développement.

Emplacement, état et extérieur : comment fixer le prix de vente de votre maison ?

Depuis le début de l’année, la Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP) permet à chacun de consulter toutes les données relatives aux transactions immobilières sur la période du 1er janvier 2014 au 30 juin 2019. Une base de données gratuite et beaucoup plus complète que Patrim , un outil utilisé auparavant pour estimer la valeur de son logement, mais limité à 50 recherches sur trois mois.

A lire aussi : Emprunter ou payer comptant en immobilier ?

La situation géographique d’un logement est le premier critère à prendre en considération avant d’acheter. Un paramètre encore plus important si l’objectif ultime est de revendre et de réaliser de la valeur ajoutée.

Ces données permettent de compléter les trois critères clés qui augmentent le prix de vente d’un logement :

  • L’ emplacement de l’appartement ou de la maison : Critère n°1 devant la surface, la situation géographique d’un influence son prix à la hausse ou à la baisse. Situé dans une zone tendue , un logement gagnera automatiquement de la valeur, mais son prix doit être fixé en fonction du marché local. La proximité d’une station de bus ou de métro, d’une gare ainsi que d’écoles et de commerces sont autant d’éléments qui peuvent séduire les acheteurs potentiels.
  • L’ état du logement : Tous les acheteurs ne sont pas des bricoleurs ou emballés avec l’idée d’avoir à faire du travail avant de pouvoir s’installer. En outre, l’état du logement à vendre peut affecter le prix, et même ouvrir la porte à des négociations . Inversement, une maison ou un appartement Fraîchement rénové permettent de fixer un prix légèrement plus élevé.
  • Extérieur  : La présence d’une cour ou d’un jardin au pied de l’appartement ou de la maison est parmi les critères les plus appréciés par les acheteurs. Mais inversement, une maison sans jardin peut causer des déceptions. Ainsi que l’absence d’un endroit pour garer son véhicule.

vous pourriez aussi aimer