Investir dans l’immobilier neuf : quelles sont les grandes étapes ?

53

L’acquisition d’un logement neuf est un projet qui intéresse de plus en plus d’investisseurs à cause des nombreux avantages qui y sont associés. Si vous rêvez de devenir propriétaire dans le neuf, mais n’avez aucune notion des démarches à effectuer pour y arriver, vous êtes à la bonne adresse ! On vous expose sur cette page les étapes à respecter pour mener à bout ce projet.

Établir un budget

Vous avez décidé d’investir dans l’immobilier pour une raison ou pour une autre. Que ce soit pour l’habiter ou dans le but de générer des revenus complémentaires, vous devez fixer le budget à investir et définir le plan de financement. En effet, le montage de votre projet sera différent selon vos besoins.

A voir aussi : Comment diminuer sa plus-value immobilière ?

Avoir une situation stable est également un élément à prendre en compte, car vous devez vous entretenir avec votre banquier ou tout autre acteur immobilier. Celui-ci vous aidera à faire une simulation de crédit immobilier. Vous pouvez contacter plusieurs banques, afin de comparer les taux immobiliers.

Trouver le bien immobilier

On pourrait penser que cette démarche est facile à effectuer, mais il s’agit d’une étape à suivre avec minutie et qui nécessite beaucoup de temps. Il faut en effet que le logement réponde à votre projet et à vos envies. Pour le trouver, vous pouvez scruter les annonces, à travers les sites d’annonces immobilières, les agents immobiliers ou encore les sites de promoteurs immobiliers.

A voir aussi : Comment connaitre le prix de vente d'un bien immobilier ?

Dès que vous trouvez le bien immobilier qui correspond à vos attentes, vous pouvez négocier le prix, en accord avec le propriétaire. Vous devez ensuite vous référer à un notaire, qui se chargera d’assurer la sécurité de votre transaction immobilière. Pour trouver un notaire, il suffit d’aller sur https://www.defalque-cahon-notaires.fr/, un office notarial qui met à votre disposition toute son expertise, afin de vous satisfaire dans divers domaines à savoir :

  • Le droit de la famille ;
  • Le droit de l’immobilier ;
  • Le droit de l’entreprise et des sociétés ;
  • La gestion du patrimoine.

Réaliser le compromis ou promesse de vente

Il y a compromis ou promesse de vente, dès lors que vous acceptez l’offre d’achat. Vous disposez ensuite de 30 à 45 jours pour vous assurer d’un prêt sous réserve des conditions de l’avant-contrat.

La loi recommande d’inclure une clause suspensive au compromis de vente. Cette clause doit énoncer que la vente se fera sous réserve de l’accord d’un prêt immobilier.

Le crédit immobilier

La banque vous accorde le crédit, dès que les conditions requises sont réunies. Elle peut cependant refuser de vous l’accorder, en cas de surendettement ou d’une instabilité professionnelle. Vous devez également prouver que vous êtes en bonne santé. Le crédit ne sera plus accordé, en cas de rupture du contrat de vente.

D’un autre côté, il faudra contracter une assurance « crédit immobilier », qui pourra assurer le remboursement en cas de licenciement légitime, de maladie grave ou d’invalidité.

Signer l’acte de vente

La signature de l’acte de vente se fait devant le notaire. L’acquéreur et le vendeur peuvent d’un commun accord faire appel à un seul notaire, dont le rôle est d’amener chaque partie à remplir ses obligations vis-à-vis de l’autre. Il est également possible que chacun sollicite les services de son notaire spécifique, pour opérer la transaction. Toutefois, il revient au notaire du vendeur d’officialiser la transaction. Il faut souligner que les frais de notaire sont entièrement à la charge de l’acheteur.

Après la signature de l’acte de vente, il ne reste plus qu’à signer votre acte de propriété qui fait de vous le propriétaire du logement.

vous pourriez aussi aimer