Adoption d’enfant en France : quels sont les critères à considérer ?

4

Vous voulez offrir à un enfant la possibilité d’avoir une famille ou vous désirez plutôt avoir un enfant, car vous ne parvenez pas à en obtenir biologiquement ? Dans les deux cas, l’adoption est la solution la mieux envisageable. Mais sachez qu’une telle procédure n’est pas un long fleuve tranquille, car il est complexe et exige de réunir des critères. Ceux-ci sont justement présentés ici. 

Les conditions relatives à l’adopté

Pour adopter un enfant en France, il est exigé que ce dernier présente certaines caractéristiques. En réalité, vous devez savoir qu’il n’est pas autorisé d’adopter toute catégorie d’enfants. Seuls sont autorisés les enfants qui ne sont plus soumis à l’autorité parentale de leurs géniteurs ou du conseil de famille. Vous pouvez également adopter une pupille de l’État ou un enfant qui est sujet à une déclaration judiciaire de délaissement parental. Cependant, s’il s’agit d’une adoption simple, l’adopté doit avoir 13 ans au moins puis donner son accord. Mais en cas d’adoption plénière, l’enfant doit avoir 15 ans au moins et donner personnellement son accord à l’adoption. 

A voir aussi : Que faire lorsque son enfant fait pipi au lit ?

Les conditions liées à l’adoptant

Si vous avez l’intention d’adopter un enfant, vous devez également remplir certaines conditions. En effet, vous devez être âgé de 15 ans de plus que l’adopté. Mais si ce dernier est l’enfant de votre conjoint, la différence d’âge passe à 10 ans. Toutefois, retenez que l’âge minimum pour être autorisé à adopter un enfant est de 28 ans. Vous pouvez le faire seul ou en couple. Mais dans ce dernier cas, votre conjoint doit être consentant et être lui aussi âgé de plus de 28 ans. De même, vous devez être mariés depuis un minimum de 2ans .

A lire aussi : Quand tombe la prime de rentrée scolaire 2020 ?

vous pourriez aussi aimer