Étudier à l’étranger en 2024 : mon enfant a-t-il besoin d’un passeport ?

Voyager à l’étranger pour étudier, c’est une véritable expérience enrichissante et formatrice pour votre enfant. Mais lorsque cela concerne un enfant mineur, cela soulève naturellement des questions en tant que parent sur les documents nécessaires pour le bon déroulement du séjour. Quel pays demande quoi ? Combien de temps peut prendre une demande de visa étudiant ? De quels papiers aura-t-il/elle besoin ?

Des opportunités éducatives à l’étranger de plus en plus attrayantes

De plus en plus de jeunes sont à la recherche d’une immersion linguistique rapide et d’une ouverture culturelle, les incitant à envisager d’étudier à l’étranger. Les programmes linguistiques permettent de vivre une expérience d’apprentissage intensive, permettant aux étudiants d’acquérir rapidement les compétences nécessaires pour communiquer dans une nouvelle langue. Les échanges culturels quant à eux offrent la possibilité de s’immerger dans une culture différente, de tisser des liens interculturels et d’acquérir une compréhension approfondie du monde qui les entoure. Il existe la solution de suivre des cursus académiques complets dans des institutions renommées à l’étrange, pour les étudiants en quête d’une éducation de qualité.

A voir aussi : 3 bonnes raisons de passer aux cosmétiques solides

Les exigences spécifiques au passeport pour un mineur

Pour voyager à l’étranger, un passeport est généralement nécessaire. Cela s’applique aussi bien aux majeurs qu’aux enfants mineurs. Un passeport est un document gouvernemental qui certifie l’identité et la nationalité d’une personne et qui permet de traverser les frontières internationales. Pour ce faire, il vous faudra vous munir de plusieurs documents pour faire le passeport de votre enfant. Une autorisation parentale vous sera demandée, avec la nécessité d’un consentement conjoint des deux parents ou du parent ayant la garde légale. Cette mesure vise à prévenir tout déplacement d’enfants sans le consentement parental. Des preuves supplémentaires comme le certificat de naissance, des photos récentes, des documents sur la garde de l’enfant peuvent être requises pour garantir l’exactitude des informations.

À noter : le prix d’un passeport pour un enfant mineur varie en fonction de son âge. Jusqu’à 14 ans, le passeport coûte 17 €, et entre 15 et 17 ans, 42 €.

A lire aussi : Nouveau lot de vraies photos du Xiaomi Mi 9

N’oubliez pas de vérifier la durée de validité du passeport, car de nombreux pays exigent que le passeport reste valide au-delà de la date prévue de retour, avec certaines recommandations allant jusqu’à dépasser la durée du séjour prévu. Dans des cas particuliers comme les programmes éducatifs courts, d’autres documents d’identification (carte d’identité) peuvent être acceptés en tant qu’exceptions, dépendant du pays d’accueil et des accords bilatéraux.

Dans quels pays les enfants mineurs ont-ils besoin d’un passeport pour étudier ?

Il est indispensable de se renseigner en amont sur les règles du pays hôte de votre enfant avant ses études à l’étranger. Les pays de l’Union européenne n’exigent ni passeport ni visa. Mais n’oubliez pas que si votre enfant part en séjour linguistique en Angleterre, le Royaume-Uni demande depuis le Brexit un passeport pour passer ses frontières. Il vous faudra donc lui obtenir un passeport en amont ainsi qu’une demande de visa. Ce pays s’ajoute à la longue liste des pays en exigeant un : Canada, Québec, Australie, États-Unis, Chine…

Investir dans un passeport pour son enfant mineur n’est pas seulement une obligation légale, mais c’est aussi un moyen de garantir sa sécurité, sa tranquillité d’esprit, ainsi que la vôtre lors de son périple éducatif à l’étranger.

vous pourriez aussi aimer