Comment devenir un marchand de biens en 2022 ?

S’il vous est arrivé une fois d’acheter de l’immobilier, c’est que vous avez eu l’occasion de faire affaire à un marchand de biens. De façon globale, il intervient lors de l’acquisition d’un appartement ou d’une maison. Pour toute personne désirant exercer ce métier, il est capital d’en savoir davantage avant de se lancer.

Qui est un marchand de biens ? 

Devenir un marchand de biens requiert un talent de commerçant, de négociateur et un fond de départ. Un marchand, comme Immerialys Gironde, est avant tout, un esprit fabulateur pour mieux spéculer.

A voir aussi : Emprunter ou payer comptant en immobilier ?

En fait, son premier objectif est de réaliser un bénéfice à court terme. Par exemple, le marchand peut décider d’acheter un immeuble puis le rénover et ensuite, le revendre pour se faire un gain. Le bien acquis n’est pas pour une utilisation personnelle. De toute façon, il existe une autorité de régulation pour assurer l’équilibre du marché.

Un agent immobilier intervient en tant que négociateur entre le vendeur et l’acheteur, le marchand de biens quant à lui, le revend pour obtenir une plus-value. À la différence d’un agent immobilier qui intervient en tant que négociateur entre le vendeur et l’acheteur, le marchand de biens le revend pour obtenir une plus-value. De ce fait, il a un carnet de charge bien défini.

A découvrir également : Comment acheter une maison à moindre coût ?

Les missions d’un marchand de biens

Comme dans toutes activités professionnelles, le marchand possède un statut juridique en tant que commerçant. De façon conventionnelle, il exécute des missions bien précises outre le fait de : 

  • Créer une société ; 
  • S’inscrire au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) ; 
  • Tenir une comptabilité qui tient compte des règles sociétales, le marchand doit répondre à des obligations face à ses clients.

Au nombre de ces missions, on en compte : 

  • La prospection des biens immobiliers pouvant faire l’objet de vente ; 
  • Une estimation optimale des biens immobiliers à retoucher pour la vente ; 
  •   La mise à disposition des biens immobiliers ; 
  • La recherche d’un potentiel client.

En dehors de ces missions, le marchand se doit de suivre de près, l’accomplissement des travaux de construction ou de rénovation afin de pallier aux défauts des tâches accomplies. Il est, par excellence, le garant des biens vendus.

Afin de réussir les prérogatives pour lesquelles il est destiné, il travaille en étroite collaboration avec de géants réseaux immobiliers ainsi que les agences immobilières. 

La valeur ajoutée et ses règles

Comme énoncé plus haut, le marchand de biens est avant tout un commerçant. De surcroît, l’objectif ultime est de payer un bien et le vendre à un prix un peu plus élevé afin de créer la plus- value. 

En fait, qu’il soit considéré comme un marchand de biens ou un particulier, des plus-values imposables sont appliquées. Dans l’un des cas en tant que Bénéfice d’Entreprise (BIC) et dans l’autre comme plus-values personnelles. Ces taux sont pour la plupart majorés des contributions sociales.

À l’instar des valeurs ajoutées, il existe comme pour toutes activités bien enregistrées, des redevances qui leur sont appliquées. Notez tout de même que si le marchand décide de vendre le bien au bout des 5 ans, il est exonéré des taxes de mutation.

En conclusion, si vous envisagez de devenir un marchand de biens professionnel, il est important d’avoir des prérequis. Une aptitude naturelle de négociateurs et une connaissance accrue du marché. 

vous pourriez aussi aimer