Les métiers de la banque : pourquoi s’y former ?

Étant un domaine assez concurrentiel, le secteur bancaire a généralement vu ses métiers évoluer. Ainsi, le digital est venu bouleverser la profession qui doit aujourd’hui s’adapter à des évolutions pratiques. Financiers, commerciaux, analystes de données, spécialiste de la sécurité… Ce sont des profils qui sont désormais très recherchés et de nouveaux débouchés se présentent de plus en plus. Les métiers de la banque : pourquoi s’y former ?

Des métiers variés et différents

Travailler dans le secteur de la banque permet d’intégrer un vaste ensemble de métiers. La banque regroupe à elle seule de nombreux postes. Il y a le chargé de la clientèle professionnelle ou particulière, le conseiller en opération et produits financiers, et même le chargé d’accueil. Il y a également le back-office qui comprend les opérations liées à la gestion. Ces opérations sont généralement sans contact avec le client. Les spécialistes du Back Office sont très demandés. On peut citer comme spécialiste du back-office :

A lire également : Découvrez les ouvrages incontournables pour maîtriser votre gestion financière personnelle

Il ne faut pas oublier les fonctions supports qui sont liées au risque, au contrôle de la gestion, aux ressources humaines ou encore à la fiscalité. Face à tout ce besoin en ressources humaines, c’est peut-être le moment de faire un master pour se former aux métiers de la banque et de l’assurance.

Un recrutement constant et important

Bien que le domaine de la banque soit cyclique, c’est un secteur qui propose chaque fois des dizaines de milliers d’offres d’emploi. Ceci, à cause des nombreuses agences bancaires de détail, dont les entreprises comme Crédit Agricole, Société Générale… Certains spécialistes pensent également que les fonctions les plus demandées concernent les métiers de la relation commerciale.

La banque de détail est actuellement en pleine mutation à cause d’internet. La digitalisation permanente et croissante du métier ainsi que l’arrivée de l’intelligence artificielle décharge certains professionnels de leurs tâches répétitives qui sont sans valeur ajoutée.

Cela fait que ces derniers se tournent désormais vers des missions beaucoup plus complexes et un peu plus valorisantes. L’autre fonction qui aujourd’hui est en plein essor concerne la gestion du risque, la réglementation dans le secteur bancaire ainsi que tout le côté juridique.

De nombreuses évolutions possibles en termes d’études

À la différence des autres domaines d’activités, les employés du secteur de la banque restent fidèles à leurs vocations. C’est pour cela que l’on peut tout à fait y envisager une belle carrière sur le long terme. À cet effet, remarquez que le monde financier consacre aujourd’hui 4,5 % de sa masse salariale à la formation de type continue. Pendant ce temps, les autres secteurs y consacrent à peine 2 ou 3 % de leurs économies.

Il existe même des établissements bancaires qui investissent jusqu’à 7 % de leurs bénéfices dans le développement des compétences de leurs salariés. De plus, lorsqu’on se tient aux derniers chiffres que ressort l’observatoire des métiers de la banque, on constate que 95 % des effectifs de la banque suivent au moins un programme de formation par an. On peut donc dire dans ce cas de figure que chaque collaborateur bénéficie d’une moyenne de 26,5 h de formation par an.

Des salaires ainsi que des avantages intéressants

En considérant les divers bonus, le salaire ainsi que les autres avantages, on peut aisément dire que le secteur des finances est l’un des secteurs qui rémunèrent le plus. Les ingénieurs se retrouvent par exemple, avec des salaires qui vont de 50 000 à 70 000 euros dès leur sortie d’école.

Une formation adaptée pour chaque métier de la banque

La formation est un aspect important dans le secteur bancaire. Les candidats sont tenus de posséder au minimum un bac +5 pour les postulations les plus prestigieuses. Certains établissements exigent des formations spécifiques telles que la finance ou l’informatique.

Il existe une panoplie de filières adaptées à chaque métier du domaine bancaire. Par exemple, pour un poste en tant qu’analyste financier ou encore conseiller clientèle, il faut suivre une formation universitaire en économie et gestion. Ces diplômes permettent aux étudiants d’appréhender les concepts clés nécessaires afin de manœuvrer dans ce milieu exigeant.

En revanche, pour ceux qui souhaitent se spécialiser davantage dans les domaines spécifiques tels que le trading ou encore la conformité réglementaire, ils doivent opter pour une formation plus pointue telle que le Master Finance avec option Trading, par exemple.

Les jeunes diplômés peuvent aussi s’intéresser aux programmes proposés par l’École Nationale Supérieure (ENS) ainsi que celui de l’Institut National des Techniques Économiques et Comptables (INTEC). Ces instituts offrent des cursus spécialisés préparatoires aux concours internationaux organisés exclusivement pour intégrer le circuit bancaire.

Chaque métier requiert une connaissance précise indispensable à son exercice professionnel optimal. Comme tout autre domaine d’activités, l’industrie bancaire ne fait pas exception quant à ses exigences. C’est pourquoi vous êtes convié(e)s à vous investir pleinement dès votre entrée sur cette voie !

Une industrie en constante évolution offrant de nombreuses opportunités de carrière

Le secteur bancaire est sans conteste une industrie en constante évolution. Les avancées technologiques ont permis d’offrir aux clients un accès plus facile et rapide à leurs comptes. Les nouvelles réglementations imposent des changements majeurs dans la manière dont les établissements bancaires opèrent.

Cela signifie que le domaine de la banque offre continuellement de nouvelles opportunités professionnelles pour ceux qui sont prêts à s’adapter et à se former. Toutefois, cela implique aussi que les professionnels doivent être vigilants pour conserver leur expertise dans un milieu en perpétuelle transformation.

Avec l’avancement du numérique, il existe désormais des métiers nouveaux tels que celui de développeur informatique spécialisé dans le développement d’applications mobiles dédiées aux services financiers ou encore celui d’analyste big data, chargé(e) de recueillir et analyser les données transactionnelles afin d’en tirer des informations pertinentes sur le comportement clientèle.

Toutefois, malgré ces innovations récentes et l’émergence de nouveaux métiers, certains postulent toujours qu’une carrière au sein du monde bancaire peut être ennuyeuse. Contrairement à cette idée reçue, travailler dans ce milieu offre une multitude de possibilités avec divers avantages professionnels incontestables : salaires attrayants, perspectives d’évolution claires grâce aux programmes internationaux proposés par certains établissements, incluant notamment des formations continues tout au long du parcours professionnel, ou encore des packages sociaux généreux incluant des billets d’avion gratuits pour les professionnels effectuant des déplacements fréquents.

La banque est un secteur en perpétuelle mutation offrant une pléthore de perspectives professionnelles à ceux qui ont le désir de s’y investir. Que vous soyez passionné par les chiffres ou que vous cherchiez simplement un travail stimulant avec des opportunités claires d’évolution, il ne fait aucun doute que le domaine bancaire peut être l’industrie idéale pour réaliser vos ambitions professionnelles.

vous pourriez aussi aimer