Que signifie ARM : définition de ARM

Snapdragon 845 Mobile Platform | Qualcomm - Vivaldi vivaldi 7/16/2020 , 1:00:30 AM

Un processeur ARM (Advanced RISC Machine) désigne un type de processeur utilisant l’architecture RISC (Reduced Instruction Set Computer). Il adopte une approche différente de la conception du matériel système par rapport aux architectures de serveur conventionnelles. Au fil des ans, le système ARM a su s’imposer avec des produits et des solutions optimisés pour les serveurs dans le domaine de l’informatique en Cloud. Voici un aperçu d’autres informations sur ARM.

Processeurs et microordinateurs ARM

Les processeurs ARM font partie d’une famille de processeurs basés sur l’architecture RISC (Reduced Instruction Set Computer). En effet, leur développement provient de l’entreprise Advanced RISC Machines (ARM). Ainsi, elle fabrique des processeurs multicœurs de 32 et 64 bits basés sur l’architecture RISC. Les processeurs RISC sont conçus pour exécuter un petit nombre de types d’instructions informatiques. Par conséquent, ils peuvent fonctionner à des vitesses élevées, jusqu’à un million d’instructions par seconde (MIPS). De plus, ils consomment moins d’énergie que les processeurs à jeu d’instructions complexes (CIS C).

Lire également : Comment trouver la résolution d'une image ?

Les processeurs ARM sont très présents dans les produits électroniques destinés au grand public, notamment les smartphones et les tablettes. De même, on les utilise aussi dans les lecteurs multimédias, les appareils portables et d’autres appareils mobiles. Le jeu d’instructions plus petit réduit le nombre de transistors nécessaires, ce qui permet d’utiliser des circuits intégrés plus petits. Les processeurs ARM sont donc particulièrement compatibles avec les appareils de plus en plus compacts. En effet, cela est possible grâce à leur taille réduite, à leur complexité et à leur consommation d’énergie.

Avantages de l’architecture ARM

Si l’architecture x86 est plus répandue sur le marché des serveurs, l’architecture ARM est la conception électronique la plus courante au monde. On trouve ces processeurs dans la plupart des smartphones, des autres petits appareils mobiles et des ordinateurs portables. Les développeurs ont conçu les puces x86 pour optimiser les performances. En revanche, les processeurs ARM visent à optimiser l’équilibre entre le prix, la conception, la consommation d’énergie.

A lire aussi : Quels sont les avantages des technologies de gestion du parking ?

De plus, ils interviennent dans la dissipation de la chaleur, la vitesse et la durée de vie de la batterie. Comme ARM Holdings vend la conception et non le matériel, les fabricants peuvent adapter la microarchitecture à leurs besoins spécifiques. Pour ce faire, ils doivent conserver une conception compacte, des performances élevées et une grande efficacité énergétique. Cela signifie que les systèmes d’exploitation tels que Linux, Windows et Android doivent être compatibles avec un plus grand nombre de dispositifs matériels.

L’utilisation des ARM

L’utilisation de l’architecture ARM ne se limite toutefois pas aux petits appareils mobiles. En fait, le superordinateur le plus rapide du monde, Fugaku, développé par Fujitsu et RIKEN, utilise des processeurs ARM. Dans ce cas, Fujitsu a développé sa propre puce ARM pour le superordinateur, mais ARM fournit également le profil de conception pour l’architecture HPC.

De plus en plus d’entreprises commencent à utiliser des systèmes ARM pour construire des nœuds et des groupes pour le matériel HPC et cloud. Par exemple, on note l’intérêt des Amazon Web Services Graviton et Microsoft Azure pour leur compacité, leur faible consommation d’énergie et leur faible dissipation de chaleur (aucun refroidissement supplémentaire n’est nécessaire).

vous pourriez aussi aimer