Comment peut-on se faire bannir de Twitter ?

De nos jours, Twitter occupe une grande place dans la vie quotidienne des internautes. Il est: devenu un outil accessible à tous, que ça soit pour des enfants ou des adultes. Parallèlement, un nombre croissant d’internautes enfreint les règles. Pour cette raison, les gérants de ce réseau ont établi un système pour protéger les victimes : bannir. Toutefois, qu’en est-il réellement des limites à ne pas dépasser pour ne pas se faire bannir de ces plateformes ? Dans cet article, vous pouvez lire les raisons qui peuvent favoriser un bannissement sur Twitter.

En cas d’injure d’un abonné

Les injures sont vraiment prises en considération sur les réseaux sociaux surtout sur Twitter. Twitter, depuis sa création s’est : montrée exemplaire en mettant en place une politique de confidentialité. C’est ce qui le classe comme un bon réseau social de qualité. Cette politique regroupe non seulement les règles d’éthique mais aussi de déontologie. Elle vise et informe les utilisateurs sur la manière de s’inscrire, de se comporter et d’utiliser ce réseau. En une phrase, ce qu’il faut faire et les interdits.

A découvrir également : Comment désinstaller Avast définitivement ?

Les insultes sont des propos habituellement adressés à une personne directement. Un internaute au droit absolu peut se plaindre suite à une insulte ou à une menace. Du moment où cela va à son encontre en public ou en privé. Les injures peuvent être de gros mots, des propos irrespectueux qui souvent font mal. En effet, lorsque vous vous faites insulter sur Twitter, les autorités considèrent que la personne s’est adressée à vous directement. L’auteur de ce fait, risque alors de payer une amende. Ainsi, pour couronner le tout, il risque d’être banni définitivement de la plateforme.

Publier une photo de quelqu’un sans son autorisation

Les photos sans autorisation affectent très souvent le droit à l’image de la personne concernée. Sans aussi oublier le droit d’auteur du photographe. Avant de publier une photo sur Twitter que vous avez trouvée amusante, vous devrez prendre le temps de demander l’autorisation. En effet, vous devrez avoir une autorisation des propriétaires ou des personnes concernées afin d’éviter tout problème à venir.

A lire en complément : 4 raisons de rendre son habitation intelligente

Toutefois, étant internaute sur Twitter, vous pouvez publier des photos de paysage, de modèles. Mais à condition de faire mention de la source ou le nom du photographe. Un utilisateur ne devra donc pas publier de photos ou vidéos intimes d’un individu réalisées et diffusées sans son consentement. Ni menacer de le faire ou de pirater des données numériques à cette fin.

En réalité, le non-respect de cette règle constitue une infraction au Code de la propriété intellectuelle. Ce qui met en jeu la responsabilité de l’auteur de la publication. Et si toutefois, vous contournez le règlement, vous pouvez vous faire bannir de Twitter. Plus grande raison pour vous, de lire les politiques d’utilisation avant toute inscription.

En cas de divulgation des informations privées

Twitter préfère respecter la vie privée de tous. Ainsi, tout acte contraire au consentement du tiers est punissable. Si certaines publications multimédias sont passives de peine, il faut aussi s’en méfier en ce qui concerne les informations privées. Il est à noter que, ce qui constitue une information privée peut varier en fonction du pays. Pour exemple, en France, on considère comme donnée privée les informations de sécurités sociales ou bancaires, autres numéros d’identification nationaux.

Par ailleurs, les adresses de domicile, les numéros de téléphone personnels, les adresses e-mails personnelles en sont également. En revanche, le nom, la date de naissance, les adresses professionnelles, les descriptions physiques ne sont : pas considérés comme données privées. Plus grande raison, il serait bien de savoir quoi publier surtout en matière d’information.

En cas d’usurpation l’identité d’autrui

Cette règle est majoritairement la cause de plusieurs bannissements de compte. Vous devrez beaucoup vous en méfier pour protéger votre intérêt. Il est fortement prohibé de se faire passer pour un individu ou une organisation dans le but de : causer une méprise. Par ailleurs, il est interdit de gérer des comptes parodiques, de fans, de commentaires au risque de se faire bannir.

Si vous gérez des comptes parodiques, sachez que la destination des messages sont les spams. Sur Twitter, ce sont des règles qui tombent à bien. C’est-à-dire qu’elles se rapprochent du comportement à adopter dans la vraie vie, somme toute.

vous pourriez aussi aimer